Alexandre au tombeau d'Achille


Donc, il passa le détroit de l'Hellespont et allant jusqu'en la ville d'Ilion y répandit des libations funéraires pour les seigneurs qui moururent en la guerre de Troie, principalement pour Achille : il enduisit sa sépulture d'huile et courut, nu, tout à l'entour, avec ses amis, selon la coutume ancienne. Puis il la couvrit entièrement de couronnes de fleurs disant qu'il était bien heureux d'avoir eu en sa vie un loyal ami et après sa mort un excellent héraut pour chanter ses louanges.

Plutarque, Vie d'Alexandre, 15, 8


Achille