Hector


Son nom signifie : celui qui tient fortement, celui qui résiste. C'est le fils (aîné sans doute) de Priam, roi de Troie (ou Ilion) en Phrygie, et d'Hécube. Pendant la guerre de Troie il se montre comme le plus ardent défenseur de sa ville. On le voit, durant les nombreux combats qu'il livre sous les murs de Troie, faire preuve d'une très grande bravoure et d'une non moindre grande audace. Il lance même les Troyens jusqu'au camp des Grecs dont les vaisseaux sont menacés d'incendie (Homère, Iliade). L'intervention de Patrocle sauve les Grecs mais Hector tue Patrocle.

Il est valeureux mais non belliqueux : dans un texte célèbre (Homère, Iliade) il exprime toute sa tendresse pour son épouse Andromaque et son jeune fils Astyanax. Sa sérénité devant l'adversité est également remarquable.

Après la mort de Patrocle, Achille revient au combat, tue Hector qui lui prédit, en mourant, sa propre mort (Homère, Iliade). Le corps d'Hector est traîné dans la poussière (Homère, Iliade) avant d'être rendu à Priam. L'Iliade se termine sur les funérailles d'Hector, pleuré par Hécube, Andromaque (Homère, Iliade) et Hélène.

I Mythes et Mythologie Musée Vivant de l'Antiquité