Destruction de Thèbes


Les Thébains firent crier publiquement que ceux qui voudraient défendre la liberté de la Grèce se joignissent à eux ; à l'occasion de quoi Alexandre lâcha la bride aux Macédoniens pour leur faire la guerre à toute outrance.

(Les Thébains combattent avec courage mais....)

étant enveloppés de toutes parts, ils furent presque tous tués sur le champ, la ville prise, détruite et rasée jusqu'à terre. Ce qu'il fit faire en intention d'épouvanter principalement les autres peuples grecs par l'exemple de cette grande désolation des Thébains, afin qu'il n'y en eût plus qui osât lever la tête contre lui ; toutefois encore voulut-il donner quelque couleur honnête à cette exécution de vengeance [...] en exceptant les prêtres et gens de religion et [...] tous les descendants et parents du poète Pindare. [...] Il fit vendre comme esclaves tout le demeurant des habitants de Thèbes qui se trouvaient au nombre de treize mille.[...] On dit bien que certainement il se repentit par plusieurs fois d'avoir ainsi misérablement exterminé les Thébains....

Plutarque, Vie d'Alexandre, traduction d'Amyot, 11, 8 à 12 et 13, 3


Jeunesse d'Alexandre