Mort de Darius


Après la défaite d'Arbèles, deux satrapes, Bessus et Nabarzanès, veulent livrer Darius à Alexandre

Ils le firent arrêter et enchaîner. Ce roi, qu'un char transportait naguère, [...] devenu maintenant, sans intervention d'une force étrangère, prisonnier de ses esclaves, on le place sur un chariot sordide. On pille le trésor du roi et son mobilier. [...] Pour que le roi ne fût pas privé de tout honneur, on enchaîna Darius avec des entraves d'or : encore une de ces dérisions comme sa destinée ne cessait d'en imaginer.

(Alexandre le poursuit à marches forcées, est tout près de rejoindre les deux satrapes et leur prisonnier)

Bessus et tous ses complices arrivent alors au chariot de Darius ; ils l'exhortent à monter à cheval, à se soustraire à l'ennemi par la fuite. (Darius refuse) Alors, brûlant de colère, ils accablent le roi sous les traits et le laissent percé d'une quantité de blessures.

Quinte-Curce, Histoires, V,12,15-17;13,15-16

(Alexandre arrive après la mort de Darius)

Détachant son manteau, le jeta dessus le corps et l'en enveloppa. [...] Pour lors, ayant fait ensevelir et embaumer royalement le corps de Darius, il l'envoya à sa mère et reçut au nombre de ses amis son frère Exathrès.

Plutarque, Vie d'Alexandre, traduction d'Amyot, 43, 5-7


Les conquêtes d'Alexandre