Alexandre adopte les moeurs perses


Il prenait pour modèle la monarchie perse aussi absolue dans son élévation que la puissance des dieux. Il avait le vif désir de voir les vainqueurs de tant de nations étendus contre le sol pour le révérer. [...] Il ceignit sa tête d'un diadème de pourpre broché de blanc, tel que Darius en avait eu un, adopta le vêtement des Perses. [...] Il quittait une tenue de victoire pour un vêtement de défaite. [...]

En même temps il avait revêtu leurs moeurs et l'arrogance du vêtement entraînait l'orgueil du coeur. De plus, s'il cachetait les lettres qu'il envoyait en Europe avec le chaton de son anneau habituel, il apposait le sceau de Darius à celles qu'il écrivait pour l'Asie. [...] Il avait imposé aux Amis et aux cavaliers, qui sont l'élite des soldats, le costume perse. [...]

Les vétérans de Philippe [...] ne se cachaient pas pour maudire cette corruption due à la contagion des moeurs étrangères. [...] "Quelle contenance auraient-ils quand ils regagneraient leurs foyers habillés comme des prisonniers ? " Désormais ils avaient honte d'eux.

Quinte-Curce, Histoires, VI, 6,2-10 passim


Les conquêtes d'Alexandre