La propagande romaine (Octavien / Auguste) contre Cléopâtre




Certains passages cités figurent déjà dans les textes qui illustrent l'exposé sur Alexandrie.
Pour la clarté de la consultation, on leur a donné un titre.

Cléopâtre a été la cible de la propagande d'Octavien au cours du conflit qui l'a opposé à Antoine. On en trouve l'illustration dans les textes des historiens qui ont écrit sur les guerres civiles, comme Dion Cassius ou Appien, et chez Plutarque, dans sa biographie d'Antoine mais aussi chez bien d'autres auteurs, notamment des poètes, plusieurs années après sa mort.

Dans sa correspondance avec son ami Atticus, Cicéron fait allusion à plusieurs reprises à Cléopâtre, lorsqu'elle séjournait à Rome. Le passage le plus significatif se trouve dans une lettre postérieure au départ discret de la reine que Cicéron assimile à une fuite, au lendemain de l'assassinat de César. Selon l'éditeur des lettres de cette période, Jean Beaujeu, "il est probable que la reine a fait demander un service à Cicéron par l'intermédiaire d'Atticus, en arguant de leurs bonnes relations antérieures, et que Cicéron refuse avec indignation, en montrant que ces relations se réduisaient à bien peu de chose et n'avaient rien de compromettant."

L'arrogance de Cléopâtre vue par Cicéron

Les historiens

Cléopâtre, séductrice, pleine de charme, femme fatale, qui se moque des hommes.

L'insatiabilité, l'ambition et l'arrogance de Cléopâtre

D'autres prosateurs ne l'ont pas épargnée non plus.

Les poètes

Horace chante la victoire d'Actium dans une ode célèbre (" Nunc est bibendum").

Properce parle de Cléopâtre sans jamais la nommer.

Pour Virgile, la "guerre d'Actium" est bien celle de l'Occident contre l'Orient.

Le poète Lucain prend maintes fois à partie, en termes très durs, la reine d'Égypte. Voici quelques échantillons.

D'autres exemples de l'insatiabilité, l'ambition, l'absence de scrupule, et l'impiété de Cléopâtre

Cléopâtre et Octavie

La cérémonie du gymnase.

Voici une anecdote qui présente Cléopâtre, pour une fois, d'une manière favorable.



HISTOIRE DIPLOMATIQUE