La guerre contre les Parthes : la grande armée d'Antoine

Antoine rassemble ses troupes et celles de ses alliés en Arménie et les passe en revue.

[Son armée était] forte d'une infanterie de soixante mille Romains et d'une cavalerie de dix mille Ibères et Celtes, enrôlés sous les enseignes romaines ; les autres peuples avaient fourni trente mille hommes, en y comprenant les cavaliers et les troupes légères. Un si grand déploiement de forces effraya même les Indiens au-delà de Bactres et fit trembler l'Asie entière, mais Antoine n'en tira aucun parti à cause, dit-on, de Cléopâtre [...].

Plutarque, Vie d'Antoine, 37, 4 et 5



HISTOIRE DIPLOMATIQUE