L'insatiabilité, l'ambition et l'arrogance de Cléopâtre

Cléopâtre, quant à elle, insatiable de jouissance, insatiable de richesses, montra souvent une louable ambition et souvent aussi un arrogant dédain ; elle acquit le royaume d'Égypte par l'amour et, après avoir espéré s'emparer par ce moyen de l'empire romain, elle n'obtint pas celui-ci et perdit celui-là? Elle domina les deux Romains les plus grands de son époque et se tua à cause du troisième.

Dion Cassius, 51, 15, 4



Cléopâtre "meretrix" : lubricité et perversité

C.G. Schwentzel cite deux passages d'un ouvrage tardif le De viris illustribus, dont l'auteur est inconnu, deux passages significatifs.

Elle était si belle que beaucoup d'hommes achetèrent de leur vie la faveur de passer une nuit avec elle.
Elle était si perverse que souvent elle se prostitua.

De viris illustribus


Marc Antoine, s'oubliant dans les plaisirs auprès de Cléopâtre, entre après de longs retards dans la Médie et déclare la guerre aux Parthes, à la tête de dix-huit légions et de seize mille chevaux. Il perd deux légions, n'éprouve que des revers et bat en retraite, poursuivi de près par les Parthes. Enfin, après avoir été en butte avec toute son armée à de terribles alarmes et à de grands dangers, il rentre en Arménie, et dans cette fuite de vingt et un jours, parcourt un espace de trois cents milles. Les rigueurs de la saison lui font perdre environ huit mille hommes. Ces désastres funestes ajoutés à l'expédition si malheureuse contre les Parthes doivent lui être entièrement imputés, parce qu'il ne voulait pas prendre ses quartiers d'hiver, en Arménie, entraîné qu'il était par son empressement à rejoindre Cléopâtre.

Tite Live, abrégé du livre CXXX

[...] Antoine, ayant attiré auprès de lui en lui engageant sa foi, Artavasde, roi d'Arménie, le fait jeter dans les fers, et place sur le trône de ce pays un fils qu'il avait eu de Cléopâtre. -
Depuis longtemps passionné pour cette princesse, il venait de la reconnaître comme son épouse.[...] M. Antoine, dominé par son amour pour Cléopâtre, dont il avait deux fils, Philadelphe et Alexandre, refuse de venir à Rome et d'abdiquer le triumvirat, quoique le temps en soit expiré.[...].

Tite Live, abrégé du livre CXXXI, (extraits)

N.B. Antoine n'a sans doute pas épousé Cléopâtre mais il l'a considérée comme son épouse et la rumeur s'est répandue, ce qui alimentait la propagande adverse.

Les extraits de Tite Live sont reproduits dans la traduction de la collection Nisard

.

Antoine n'est plus un Romain

C'est ainsi qu'une Égyptienne demanda l'empire romain à un général ivre, pour prix de ses faveurs. Et Antoine le lui permit comme si le Romain était moins difficile à conquérir que le Parthe! Il se prépara donc à conquérir le pouvoir, et cela sans se cacher ; mais après avoir oublié sa patrie, son nom, sa toge, ses faisceaux, il s'abandonna tout entier à ce monstre.

Florus, Oeuvres, II, 21 3


La propagande romaine contre Cléopâtre