Fondation d'Alexandrie

Après avoir consulté le Prophète dans le temple d'Ammon, Alexandre regagne l'Égypte

Alexandre vit, depuis la terre, une île en mer dont il demande le nom. Les habitants lui répondirent :" C'est Pharos [...]".
Alexandre ordonne ensuite de tracer le périmètre de la ville, afin de le contempler. Les ouvriers, munis de farine de froment, balisèrent donc les limites de la ville, mais des oiseaux de toutes sortes s'abattirent pour picorer la farine et regagner les airs. Alexandre, attristé par l'événement, et s'interrogeant sur la signification du présage, envoya chercher des interprètes de signes et leur exposa ce qui s'était produit. Mais ils lui expliquèrent : "La ville que tu as ordonné de bâtir, ô roi, nourrira toute la terre habitée et les hommes nés dans cette cité se répandront partout, car les oiseaux parcourent de leur vol la terre habitée."
Il ordonna donc d'édifier la ville.

Pseudo-Callisthène, Le Roman d'Alexandre, I, 32
Les Belles Lettres 1992

Pour surprenante qu'elle soit, la pratique rapportée ici ne paraissait pas invraisemblable aux anciens. Les Macédoniens avaient l'habitude de tracer les contours de murailles avec de la polenta. Cf la note de l'édition utilisée ici (collection "La roue à livres). On y renvoie à Arrien et à Quinte Curce. Cette légende est rapportée aussi par Strabon et Plutarque.


FONDATION D'ALEXANDRIE