Fondation d'Alexandrie

[Les Alexandrins] disent en effet qu'après s'être rendu maître de l'Égypte, il résolut d'y fonder une ville grecque qui serait grande et populeuse et porterait son nom ; or, sur l'avis des architectes, il était sur le point de mesurer et d'enclore un certain emplacement, lorsqu'en dormant, pendant la nuit, il eut une vision merveilleuse : il crut voir un homme d'aspect vénérable, aux cheveux tout blancs, apparaître auprès de lui et lui réciter ces vers :
"Puis, sur la mer houleuse, il existe un îlot,
En avant de l'Égypte, on l'appelle Pharos ."
(Homère, Odyssée, 4, 354-355)
Il se leva aussitôt et se rendit à Pharos, qui, en ce temps-là, était encore une île, un peu au- dessus de la bouche Canopique, mais qui est maintenant reliée au continent par une chaussée.
Il vit que la situation en était éminemment favorable (c'est en effet une langue de terre semblable à un isthme suffisamment large, qui s'étend entre une vaste lagune et la mer, et qui se termine par un grand port). Il dit alors qu'Homère, admirable à tous égards, était notamment un très habile architecte, et il fit tracer un plan de la ville en harmonie avec la configuration du terrain. Comme on n'avait pas de craie, on prit de la farine et l'on traça ainsi sur le sol noirâtre une aire arrondie, dont le contour intérieur tendu par des lignes droites, partant pour ainsi dire des franges et rétrécissant régulièrement l'étendue de l'aire, figurait une chlamyde. Le roi fut charmé de ce plan ; mais soudain une multitude infinie d'oiseaux de toute espèce vinrent du fleuve et de la lagune s'abattre sur le site comme des nuages et ne laissèrent pas la moindre parcelle de farine. Ce présage troubla fort Alexandre. Cependant les devins l'engagèrent à avoir confiance (ils concluaient de là que la cité fondée par lui abonderait en ressources et nourrirait des hommes de tous pays). Alors il ordonna aux maîtres d'oeuvre de se mettre à la tâche, tandis que lui-même partait pour le sanctuaire d'Ammon [...].

Plutarque, Vie d'Alexandre, 26, 3-14

N.B. :La chaussée dont il est question s'appelle l'heptastade


FONDATION D'ALEXANDRIE