Le brouet noir

Parmi les mets, le plus réputé chez eux est le brouet noir ; c'est au point que les vieillards ne demandent même pas de viande ; ils la cèdent aux jeunes gens, et eux font leur repas du brouet qu'on leur verse. On raconte que, pour manger de ce brouet, un roi du Pont acheta un cuisinier lacédémonien, puis que, ayant goûté à ce plat, il le trouva mauvais. "O roi, lui dit alors le cuisinier, ce brouet ne doit se manger qu'après un bain pris dans l'Eurotas."

Plutarque, Lycurgue, 12, 12-13


Les repas de tous les jours : leur déroulement chez les grecs