Un magnifique festin (1)

On servit un hors-d'oeuvre tout à fait riche. [...] Sur le plateau destiné aux entrées, se dressait un ânon en bronze de Corinthe, portant un bissac qui contenait d'un côté des olives blanches, de l'autre, des noires. Au-dessus, formant toit, deux plats portaient gravés sur leurs bords le nom de Trimalcion, et leur poids en argent. Des passerelles soudées l'une à l'autre supportaient des loirs saupoudrés de miel et de pavot. Il y avait encore des saucisses brûlantes posées sur un gril d'argent, et sous le gril des prunes de Damas avec des pépins de grenade.

Pétrone, Satiricon, XXXI


Les repas de fête chez les Romains