Le premier philtre d'amour

Ils (les Argonautes) parvinrent au Phase. Là ils engagèrent la lutte avec les Colques au noir visage, en présence d'Aiétès lui-même. Mais la maîtresse des flèches les plus rapides, la déesse née à Chypre, du haut de l'Olympe, attacha solidement sur une roue la bergeronnette au plumage varié, liée aux quatre membres (1)

. Elle apporta, pour la première fois, aux hommes l'oiseau du délire, et enseigna à l'habile fils d'Aison des charmes et des formules pour qu'il pût faire oublier à Médée le respect de ses parents ; pour que le désir de voir la Grèce tourmentât son âme enflammée d'amour et lui fît sentir l'aiguillon de Peithô. aussitôt Médée lui apprit les moyens d'accomplir l'exploit que réclamait son père...

Pindare, Pythiques, IV, v.375-392

(1) Il s’agit du torcol que Théocrite nous évoque dans une idylle célèbre (II)



Aphrodite