Devant Troie


"Entends-moi, dieu à l'arc d'argent ; si jamais j'ai pour toi brûlé de gras cuisseaux de taureaux et de chèvres, accomplis mon désir : fassent tes traits payer mes pleurs aux Danéens (=Grecs) !"

Chrysès dit et Apollon entend sa prière: il descend des cimes de l'Olympe, ayant à l'épaule, avec l'arc, le carquois ; et les flèches sonnent sur l'épaule du dieu courroucé.

Il s'en prend aux mulets d'abord ainsi qu'aux chiens rapides ; après quoi, c'est sur les hommes qu'il décoche sa flèche aiguë ; et les bûchers funèbres, sans relâche, brûlent par centaines. Neuf jours durant, les traits du dieu s'envolent ainsi à travers l'armée.

Homère, Iliade, I, 37 sqq


Apollon