L'Aréopage

Les Dioscures s'adressent à Oreste après le meurtre de sa mère, Clytemnestre.

"Rends-toi à Athènes. [...] Il est en ces lieux une colline qui porte le nom d'Arès ; c'est là que, pour la première fois, les dieux ont siégé comme juges dans une cause de meurtre, lorsque le cruel Arès, irrité de la violence impie faite à sa fille, tua Halirrhothios, fils du roi de la mer. Là existe un suffrage très saint, sûr et venant d'un dieu et c'est devant ce tribunal que tu devras, toi aussi, faire juger ton crime."

Euripide, Électre, v.1255-1265


Arès