Les premiers jours de Romulus et Rémus

Victime d'une violence, la vestale mit au monde deux jumeaux et, soit bonne foi, soit désir d'ennoblir sa faute en la rejetant sur un dieu, elle attribua à Mars cette paternité suspecte. Mais ni les dieux ni les hommes ne mettent la mère et les enfants à l'abri de la cruauté du roi : il donne l'ordre d'enchaîner la prêtresse, de la mettre en prison et de jeter ses enfants dans le courant du fleuve. Par un hasard providentiel, le Tibre, débordé, s'étalait en nappes d'eau dormante ; [...] mais ces eaux stagnantes paraissaient cependant suffisantes aux porteurs pour noyer les nouveau-nés. [...] Une tradition constante affirme que le berceau où les enfants étaient exposés commença par flotter ; puis, que les eaux baissant le laissèrent à sec ; qu'une louve poussée par la soif [...] tourna ses pas vers eux et, se baissant, leur présenta ses mamelles avec tant de douceur qu'elle les léchait à coups de langue quand le berger du roi les découvrit.

Tite-Live, Histoire romaine, I, 4, 2-6


Mars