Le bouclier d'Énée

Sur ce bouclier, l'Ignipotent (=Vulcain), qui n'ignorait pas les prophéties et qui savait l'avenir, avait gravé l'histoire de l'Italie et les triomphes romains. On y voyait toute la race des futurs descendants d'Ascagne et leurs guerres successives. Dans l'antre verdoyant de Mars la louve, qui venait de mettre bas, y était représentée ; les deux enfants jouaient, pendus à ses mamelles et tétaient leur nourrice sans trembler. Elle, la tête mollement tournée vers eux, les caressait l'un après l'autre et façonnait leur corps en les léchant.

Virgile, Énéide, VIII, v. 626-634


Mars