Le navire Argo


De robustes guerriers, élite de la jeunesse argienne, voulant ravir à la Colchide la Toison d'or, osèrent lancer sur l'onde salée leur nef rapide et balayer la plaine azurée de leurs rames de sapin. La déesse qui protège les citadelles sur les hauteurs des villes leur construisit elle-même ce char qu'un souffle léger faisait voler, formant des pins assemblés la trame de sa carène arrondie;

Catulle, 64, 4-11.


Les Argonautes