Entretien entre Jason et Pélias :


Je t'abandonne les brebis et les troupeaux de boeufs roux, avec tous les champs que tu cultives et qui engraissent tes richesses, depuis que tu les as dérobées à mes parents. Peu m'importe que tous ces biens accroissent ta prodigieuse fortune ! Mais le sceptre du monarque et le trône...cela, sans aucun différend entre nous, rends-le moi, de peur que vienne à surgir encore à ce propos quelque fâcheuse discorde".

Pélias lui répondit avec calme : " Je serai tel que tu le souhaites ; mais...Phryxos réclame de nous que nous allions jusqu'au pays d'Eetès pour ramener son âme et rapporter l'épaisse toison du bélier , sur lequel il échappa jadis aux flots et aux traits impies de sa belle-mère. Un songe merveilleux est venu me faire entendre cet avertissement...Consens à accomplir cet exploit et je jure que je te céderai le sceptre et la royauté."

Pindare, 4eme Pythique, 263-302 (passim)


Les Argonautes