Les épreuves d'Eétès


Quand Eétès eut placé au milieu de la foule la charrue d'airain, avec les boeufs qui, de leurs fauves narines soufflaient la flamme d'un feu ardent et, de leurs sabots d'airain, battaient tour à tour le sol, seul il les fit avancer et les mit sous le joug [...] et il proclama : "L'oeuvre que vous voyez, que le roi, quel qu'il soit, qui commande à ce navire, me l'exécute et il emportera le manteau indestructible, la toison rutilante aux franges d'or.

Pindare, 4ème Pythique,398-404,407-411.


Les Argonautes