Hélène vaut bien une guerre, mais ...

Voici les propos que tiennent quelques membres du Conseil des Anciens, dont fait partie Priam, quand ils aperçoivent Hélène, venue voir des remparts de Troie le combat singulier de Pâris contre Ménélas :

"Non, il n'y a pas lieu de blâmer les Troyens ni les Achéens aux bonnes jambières, si, pour telle femme, ils souffrent si longs maux. Elle a terriblement l'air, quand on l'a devant soi, des déesses immortelles ... Mais, malgré tout, telle qu'elle est, qu'elle s'embarque et qu'elle parte ! qu'on ne la laisse pas ici, comme un fléau pour nous et pour nos fils plus tard !"

Homère, Iliade, III, v. 156-160



Le témoignage des récits homériques