Les dieux au spectacle

Poseidon conduit les dieux au sommet d'un rempart d'où ils pourront contempler la bataille.

Le dieu aux crins d'azur ( = Poseidon) les conduit au rempart de terre, au rempart élevé que, pour le divin Héraclès, naguère avaient bâti les Troyens avec Pallas Athéné (...) ; c'est là que Poseidon s'assied à côté des dieux qui le suivent. Leurs épaules sont couvertes d'un nuage impénétrable. Les autres dieux, de leur côté, prennent place au sommet sourcilleux de la Belle Colline, autour de toi, Phoebos, dieu des cris aigus, et d'Arès, destructeur de villes. C'est ainsi que chaque groupe est assis de son côté, méditant ses projets. Mais les deux partis hésitent également à donner le signal du combat douloureux, bien que Zeus, trônant sur les cimes, les y ait lui--même engagés.

Homère, Iliade, XX, v. 144-155



Le témoignage des récits homériques