Achille en colère

Le fils de Pélée s'adresse à Agamemnon.

"Ah ! coeur vêtu d'effronterie et qui ne sais songer qu'au gain ! Comment veux-tu qu'un Achéen puisse obéir de bon coeur à tes ordres, qu'il doive aller en mission ou qu'il doive aller à un franc combat ? Car, enfin, ce n'est pas à cause de ces Troyens belliqueux que je suis venu, moi, me battre ici. A moi, ils n'ont rien fait. Jamais ils n'ont ravi mes vaches ou mes cavales ; jamais ils n'ont saccagé les moissons de notre Phthie fertile et nourricière : il est entre nous trop de monts ombreux, et la mer sonore !"

Homère, Iliade, I, v. 149-157


Une armée nombreuse, mais sans unité