Précautions politiques de César


Aussi, pour s'assurer dans l'avenir sa sécurité, prit-il grand soin de s'attacher tous les ans les magistrats en charge et de soutenir ou de laisser parvenir aux honneurs les seuls candidats qui se seraient engagés à le défendre en son absence; il n'hésita pas à exiger de certains un serment et même une promesse écrite.

Suétone, César, 23


De la jeunesse à la conquête de la Gaule