Le siège d'Alésia


César [...] creusa un fossé de vingt pieds de large (env. 6m.).[...] Il mit entre ce fossé et toutes les autres fortifications une distance de quatre cents pieds. [...] Il creusa deux fossés larges de quinze pieds et chacun de profondeur égale; il remplit le fossé intérieur (= celui qui se trouve le plus près de la place forte) d'eau qu'il dériva de la rivière. Derrière ces fossés, il construisit un terrassement surmonté d'une palissade. [...] Il compléta celui-ci par un parapet et des créneaux et disposa, à la jonction de la terrasse et de la paroi de protection, de grandes pièces de bois fourchues qui, pointées vers l'ennemi, devaient leur rendre l'escalade plus malaisée; il éleva sur toute la périphérie de l'ouvrage des tours distantes les unes des autres de quatre-vingts pieds.

César, Guerre des Gaules, VII, 72.


La conquête de la Gaule