L'exécution des conjurés


Il y a, dans la prison, quand on monte un peu sur la gauche, un endroit nommé le Tullianum, enfoncé d'environ douze pieds sous terre. Il est de tous côtés fermé par des murs et couvert d'une voûte en pierres de taille; la saleté, l'obscurité, l'odeur lui donnent un aspect sinistre et terrifiant. Lorsque Lentulus eut été descendu dans ce cachot, les bourreaux, selon l'ordre reçu, l'étranglèrent avec un lacet. [...] Cethégus, Statilius, Gabinius, Liparius se virent infliger le même supplice.

Salluste, Conjuration de Catilina, LV, 3-6


Du consulat jusqu'à l'exil