Retour triomphal à Rome


Je suis arrivé à Brindes le 5 août. J'y ai trouvé ma petite Tullia : c'était précisément le jour anniversaire de sa naissance. [...] Le 13 [...] je me suis mis en route après avoir reçu des habitants de Brindes les plus grands honneurs et je vis, au cours de mon voyage, venir à moi de tous côtés des députés chargés de me féliciter. Quand j'approchai de Rome, il n'y eut pas un homme [...], à quelque ordre qu'il appartînt, qui ne vînt à ma rencontre. [...] Arrivé à la porte Capène, je trouvai les degrés des temples couverts d'une foule de petites gens : elle me manifesta sa joie par les applaudissements les plus vifs; et ce fut jusqu'au Capitole semblable affluence et mêmes applaudissements; sur le Forum et au Capitole même, c'était un merveilleux concours de peuple.

Cicéron, ad Atticum, IV, 1, 4-5


De l'exil à la mort