Un magistrat récalcitrant


Verrès a réclamé une statue de Mercure, objet de la plus grande vénération dans la ville de Tyndaris ; Sopater, le maire de la ville, refuse de la lui livrer ; réaction immédiate de Verrès :

On était en plein hiver; le temps [...] était très froid, la pluie très abondante quand Verrès commande aux licteurs de jeter Sopater à bas sur le forum, du haut de la galerie où il siégeait lui-même et de le mettre à nu. [...] Il y a au milieu de la place publique des statues équestres des Marcellus, comme dans presque toutes les autres cités de Sicile. Il choisit celle de Caius Marcellus, dont les bons offices envers cette cité et la province tout entière étaient les plus récents et les plus importants. C'est là qu'il ordonne d'écarteler et d'attacher Sopater. [...] Quel fut son supplice, une fois attaché en plein air, tout nu, sous la pluie, au froid, tous doivent se le représenter. Et pourtant cet outrage et cette cruauté ne prirent fin que lorsque le peuple et la foule en masse, soulevés par l'indignité du spectacle et par la pitié, forcèrent le sénat par leurs cris à promettre la statue de Mercure à Verrès. On criait que les dieux immortels se chargeraient eux-mêmes de leur vengeance et, qu'en attendant, il ne fallait pas laisser périr un innocent.

Cicéron, de signis, XL, 86-87


De la naissance au consulat