Les abus des patrons


Il fit vendre les affranchis qui se donnaient pour chevaliers romains, remit en esclavage ceux que leurs patrons accusaient d'ingratitude et avertit leurs défenseurs qu'il ne leur rendrait pas justice contre leurs propres affranchis. Comme certains, pour n'avoir plus à soigner leurs esclaves malades et épuisés, les exposaient dans l'île d'Esculape (= l'île Tibérine), il décréta que tous les esclaves ainsi exposés deviendraient libres, et qu'ils ne retomberaient pas sous l'autorité de leurs maîtres, s'ils guérissaient, mais que l'on poursuivrait pour meurtre quiconque aimerait mieux les tuer que les exposer.

Suétone, Claude, 25


retour à la fiche affranchis