12 le sacrifice d'une chèvre


Que signifie l'aspersion des victimes ou l'interdiction de rendre des oracles lorsque la bête n'est pas secouée de tremblements et de frissons...pendant qu'on l'asperge ? Car il ne suffit pas qu'elle remue la tête comme dans les autres sacrifices; il faut encore qu'elle tressaille et palpite de tous ses membres avec un bruit saccadé; si ces symptômes ne s e produisent pas on déclare que l'oracle ne fonctionne pas et on ne fait pas rentrer la Pythie.

Plutarque, Sur la disparition des oracles, 46


retour à IV L'oracle