Démosthène (384-322)


Démosthène, né à Athènes, perdit son père, un riche armurier, dès l'âge de sept ans et sa fortune fut entièrement dilapidée par ses tuteurs. À dix-huit ans, il leur demande des comptes et entreprend une série de procès qui, trois ans plus tard, lui font recouvrer une - faible - partie de son patrimoine. Dans ces procès, il veut plaider lui-même sa cause. Pour cela, il se met à l'école d'Isée, très versé dans le droit civil.

Sa santé délicate (une voix faible et qui manquait de netteté) lui interdisait, à l'origine, d'envisager une carrière d'orateur politique. Il s'entraîne alors assidûment et systématiquement à corriger ses défauts d'élocution (Plutarque, Vie de Démosthène, Cicéron, de Finibus); en même temps il étudie les orateurs, les poètes et se passionne pour l'œuvre historique de Thucydide.

Il exerce donc d'abord le métier de logographe (= celui qui écrit les discours pour d'autres) et écrit un certain nombre de plaidoyers civils dont le plus connu est le Contre Leptine (355), sur des questions financières. Maintenant il se sent prêt pour affronter la carrière politique.

Cette carrière politique s'articule désormais en trois grandes périodes :

A - La grande période 351-340 : Démosthène est un orateur de l'opposition contre le parti au pouvoir qui défend la paix à tout prix, malgré la menace que constitue l'esprit de conquête de Philippe II de Macédoine ;

B - En pleine action 340-338 : Démosthène est au pouvoir et met tout en oeuvre pour lutter contre Philippe ;

C - Après la défaite 338-322 : Après la défaite de Chéronée (338), Démosthène appartient au parti vaincu et doit se battre contre les attaques de ses ennemis ; après une succession de triomphes et de revers, Démosthène, poursuivi, s'empoisonne et tombe devant les soldats macédoniens qui venaient l'arrêter.

Conclusion

Activités

II La vie dans la cité et hors de la cité Musée Vivant de l'Antiquité