Zeus sauve l'enfant de Sémélé


L'enfant imparfait est arraché du sein de sa mère et, tout frêle encore, cousu (s'il est permis de le croire) dans la cuisse de son père, où il achève le temps qu'il passer dans les flancs maternels. Ino, soeur de sa mère, entoura furtivement son berceau des premiers soins ; ensuite, elle le confia aux nymphes de Nysa, qui le cachèrent dans leurs antres et le nourrirent de leur lait.

Ovide, Les Métamorphoses, III, v. 310-315


Dionysos