Le cortège de Dionysos


"Tu fais peser un double jougsur le cou des lynx, paré de rênes aux vives couleurs ; à ta suite marchent les Bacchantes, les satyres et le vieillard aviné dont une tige de férule soutient les membres titubants et qui a peine à se tenir sur le dos voûté de son âne. Partout où tu vas retentissent les cris des jeunes gens, les voix des femmes, les tambourins qu'on frappe de la paume, les bronzes concaves (= les cymbales) et les flûtes de buis au long tuyau."

Ovide, Les Métamorphoses, IV, v. 24-30


Dionysos