Le comble de l'orateur


Philostrate nous conte avec le plus grand sérieux comment le grand sophiste Polémon, mourant, avait exigé qu'on le portât au tombeau sans attendre qu'il rendît le dernier soupir ; la tombe close, comme déjà ses familiers pleuraient sur lui, on l'entendit s'écrier d'une vois forte : "donnez-moi un corps et je déclamerai encore. "

Marrou, Histoire de l'éducation dans l'antiquité, t. 1, II, ch 10, p.305


éducation hellénistique