L'éducation homérique


L'éducation à l'époque homérique est le privilège d'une aristocratie de guerriers.

Le jeune noble apprend d'un aîné spécialement chargé de son éducation (Homère, Iliade) tout ce qu'un chevalier doit connaître : maniement des armes, équitation, chasse, athlétisme mais aussi arts musicaux (lyre et chant). (Homère, Iliade) L'idéal qui sous-tend cette éducation, c'est d'être le meilleur et de voir sa valeur reconnue par tous (Homère, Iliade). Homère, "l'éducateur de la Grèce" selon Platon, transmettra aux générations suivantes cette morale héroïque de l'exploit ; pendant des siècles en effet les écoliers apprendront par coeur de larges extraits de son oeuvre, considérée comme essentielle pour la formation morale des jeunes gens (Xénophon, Le Banquet).

éducation

La vie dans la cité et hors de la cité

Musée Vivant de l'Antiquité