L'endurcissement contre la douleur


Pour préparer les enfants à être des soldats endurants, plusieurs formes d'entraînement sont pratiquées : les "syssities" (=repas en commun), les exercices physiques, la chasse ; voici la quatrième forme :

Je puis essayer de nommer encore la quatrième, l'endurcissement contre la douleur qui se pratique sous tant de formes chez nous, dans les pugilats particuliers, dans certains vols qui ne sont pas , chaque fois, sans bien des coups ; on appelle aussi cryptie un merveilleux exercice d'endurance, et il y a , en plein hiver, la marche pieds nus, le coucher sur la dure, le service où l'on se passe de domestiques, les courses errantes, de jour et de nuit, à travers tout le pays. Il y a aussi chez nous le redoutable entraînement des gymnopédies, quand il s'agit de résister aux assauts de la canicule, et tant d'autres qu'on n'en finirait pas de les parcourir en détail.

Platon, Les Lois, I, 633 b-c


l'éducation à Sparte