Zeus foudroie Asklépios


Mais la science elle-même se laissa captiver par le gain. L'or qui reluit en la main le tenta lui aussi, pour un salaire magnifique, d'arracher à la mort un homme dont elle avait déjà fait sa proie. Zeus, de ses mains, lança contre tous deux son trait et leur enleva le souffle de la poitrine ; la foudre ardente descendit leur apporter leur destin.

Pindare, Pythiques, 3, v.96-108.

légende