dépourvu de tout droit civil


Les sujets d'un roi possèdent des biens propres même si, "selon le droit politique, tout appartient au roi". Si l'un d 'eux fait un cadeau au roi, on ne peut dire pour autant qu'il donne au roi son propre bien. Il en est de même pour les rapports entre maître et esclave.
Y a-t-il le moindre doute que l'esclave et son pécule soient au maître ? Il peut cependant faire à son maître un cadeau. Il ne s'ensuit pas en effet que l'esclave n'ait rien parce qu'il n'aura rien si son maître le veut ainsi ; et il ne laisse pas d'y avoir cadeau -en cas de don volontaire- de sa part, parce que cela aurait pu lui être pris, même contre sa volonté.
Sénèque, Des Bienfaits, VII, IV, 4

L'esclave, selon l'opinion formulée par Chrysippe, c'est un mercenaire à vie.
Sénèque, Des Bienfaits, III, XXII, 1


Statut des esclaves