Règlement édicté par l'empereur Claude à l'égard des maîtres des esclaves



Comme certains, pour n'avoir plus à soigner leurs esclaves malades et épuisés, les exposaient dans l'île d'Esculape (= l'île Tibérine, sur le cours du Tibre. Il s'y trouvait un temple d'Esculape), il décréta que tous les esclaves ainsi exposés deviendraient libres, et qu'ils ne retomberaient plus sous l'autorité de leurs maîtres, s'ils guérissaient, mais que l'on poursuivrait pour meurtre quiconque aimerait mieux les tuer que les exposer.
Suétone, Claude, XXV, 3 et 4


Statut des esclaves