La fin de l'esclavage antique (?)


Nous avons eu l'occasion de dire, à plusieurs reprises, que la société romaine s'était profondément transformée au cours des siècles et qu'en particulier la condition des esclaves avait considérablement évolué, aussi bien à Rome même qu'en Italie et dans les provinces. Les facteurs économiques, les décisions des empereurs ont joué leur rôle, de façon différente sans doute selon les lieux et les périodes, même dans un cadre juridique défini strictement mais qui évolue lui aussi.

En Occident, l'esclavage disparaîtra progressivement mais très lentement (les esclaves sont très nombreux par exemple à l'époque carolingienne) pour être remplacé progressivement par le servage, qui repose sur d'autres types de relations entre les hommes. On notera toutefois qu'il subsistera ici et là même à une époque tardive (dans certaines cités italiennes, au quinzième siècle, la domesticité, surtout féminine est constituée de personnes libres et d'esclaves).

La question qui se pose cependant, à propos de l'esclavage antique, c'est de savoir si cette évolution constatée dépendait aussi du changement des esprits et des sensibilités, sous l'influence des doctrines philosophiques et des nouvelles religions : on pense en particulier au stoïcisme et au christianisme. La question est controversée.

L'ESCLAVAGE A ROME