Les lois de Lycurgue sur l'éducation des jeunes filles


Par son ordre , les jeunes filles s'exercèrent à la course, à la lutte, au lancement du disque et du javelot... Ecartant la mollesse d'une éducation casanière et efféminée, il n'habitua pas moins les jeunes filles que les jeunes gens à paraître nus dans les processions, à danser et à chanter lors de certaines cérémonies religieuses en présence et sous les yeux des garçons

Xénophon, République des Lacédémoniens, XIV, 3-4


Condition de la femme en Grèce