Agrippine et le pouvoir


Agrippine, qui a fait de son fils Néron un empereur, cherche à exercer elle-même le pouvoir.

Les Pères étaient convoqués au Palatium pour permettre à Agrippine d'assister aux séances ; elle y entrait par une porte secrète derrière les sénateurs et séparée d'eux par une tenture qui l'empêchait d'être vue mais lui permettait de tout entendre. Et même, un jour que les ambassadeurs d'Arménie plaidaient devant Néron la cause de leur pays, elle se disposait à monter sur l'estrade de l'empereur et à siéger avec lui, quand Sénèque, voyant toute l'assistance paralysée par la crainte, avertit Néron qu'il eût à venir au devant de sa mère. Ainsi, sous prétexte de piété filiale, on prévint un scandale.

Tacite, Annales, XIII, 5, 14


Condition de la femme à Rome