Les noms de lieux d'origine latine


Introduction Activités

Introduction

La science qui étudie les noms de lieux s'appellent la toponymie (du grec topos, lieu et onoma, nom). C'est une science jeune puisque les ouvrages fondateurs ont paru aux environs de 1900. Elle s'intéresse aux noms des montagnes, des fleuves et des rivières, dont l'origine se perd parfois dans la nuit des temps, comme à ceux des lieux-dits et des localités (hameaux, villages, villes). Etablir l'étymologie des noms de lieux est très compliqué. C'est l'affaire des savants.

Nous nous bornerons, pour satisfaire votre curiosité, à présenter quelques exemples de noms répandus qui remontent à un mot latin, la variété des formes dépendant des régions. Les exemples produits montrent que, par suite d'une évolution phonétique différente, un nom latin (souvent un nom racine suivi d'un suffixe) donne des mots dans lesquels on ne le reconnaît pas. Ainsi Bagneux, Bagnoles (de l'Orne), Banyuls, Bagnolet, Bains ou Bagnères (de Bigorre) dérivent, avec d'autres, de balneum/bain.

Activités

Aquae (eaux) a donné en français aigues, aix ou ax, pouvez-vous citer quelques noms de ville où figure l'un de ces éléments. Que peut signifier ce nom très répandu Entraigues (écrit aussi Antraigues) ?

Confluentes a donné en français Conflans (Yvelynes), Confolens (Charente) ou des mots de forme voisine. Le nom latin étant transparent, nous ne vous en donnons pas la traduction. Consultez une carte et justifiez, d'après la position qu'elles occupent, le nom de ces deux villes.

N.B. : d'autres noms de même sens, fort nombreux aussi, sont d'origine gauloise: Condé, Combres. En Bretagne, Quimper a la même signification.

Certains noms d'hommes, d'origine latine, gauloise ou germanique ont donné des noms de lieux par l'adjonction d'un suffixe signifiant domaine de (-acum).

Exemples : Julius + acum (Juliacum) donne Juillac, Juilly, Jullié (aussi Juilley)

Connus + acum donne Cognac, Cogny (aussi Coigny)

Les finales -ac, -y, -ié appartiennent à des aires géographiques différentes.

Cherchez des exemples et dites dans quelles régions les noms en -ac, -y, -ié se trouvent particulièrement représentés.

Consultez une carte de France.

Innombrables sont les noms de lieux dérivés de racines latines désignant des animaux ou des choses

Exemples : Asnières (autres formes nombreuses : Anières, Agnières, Anères, Asnelles, etc.). Mots dérivés avec des suffixes différents de asinus, âne.

Argentière, Argenteuil, Argenton, etc. (consultez dans votre C.D.I. un dictionnaire des noms de lieux. Tous ces mots ont rapport au nom argentum, argent.

Ferrières (ferrum)

Armentières (armentum, gros bétail).

A vous de trouver le rapport des mots français avec le nom d'origine ainsi que les autres formes pour les deux derniers cités. Voir un dictionnaire.

Oradour (Oradour sur Glane, le village martyr du Limousin) ainsi que le nom de bien d'autres lieux est un dérivé d'oratorium/oratoire). Un nom comme Ozoir (Ozoir-la-Ferrière) permet de mesurer la distance du nom d'origine à son descendant.

Introduction Activités Gymnastique linguistique