Formation des mots : les suffixes.


Exposé Activités

A Exposé

Ils sont très nombreux et il serait vain de prétendre les étudier, voire les citer tous. Ils sont eux aussi d'origine populaire ou d'origine savante. Ils ont le plus souvent une forme unique simple cependant certains se présentent parfois sous une forme plus complexe.

Prenons un exemple : le suffixe latin -tor, -ator, qui désigne l'auteur masculin d'une action (Imperator : celui qui commande, le chef, le général en chef ..., Venator : celui qui chasse, le chasseur) donne en français -eur (Formation populaire : danseur), -ateur (Formation savante : organisateur). Son féminin est -trix : à genitor correspond genitrix (Cf. Venus genitrix). Correspondants français de genitor/genitrix : géniteur/génitrice.

Les formes féminines françaises sont : -euse (Danseuse en face de danseur), -atrice (Organisatrice en face d'organisateur). Le suffixe d'origine populaire -eur peut s'ajouter à un radical de forme savante (Instituteur, conducteur mais les féminins institutrices, conductrice, sont de formation savante). A un masculin en -eur ne correspond pas toujours un féminin en -euse : docteur. En français, à la différence du latin, le suffixe -eur sert à former des mots qui désignent des choses (Instrument de l'action, machines dont on se sert pour accomplir l'action : accélérateur, disjoncteur, carburateur) mots masculins auxquels ne correspondent pas de féminins. Masculin et féminin peuvent désigner des réalités différentes : une fraiseuse est la machine sur laquelle travaille un fraiseur. Aucun nom particulier ne désigne l'ouvrière qui travaille sur la même machine. La langue fonctionne donc d'une manière qui semble échapper à toute logique. Il n'est pas pour autant impossible de trouver une explication aux bizarreries qui intriguent.

Deux suffixes différents peuvent se présenter sous une forme identique. C'est ainsi qu'il existe un autre suffixe -eur, celui qui se trouve dans blancheur, grandeur etc. Aucune confusion n'est possible pour quelqu'un dont le français est la langue maternelle. D'autre part les noms abstraits désignant des qualités sont formés sur des radicaux d'adjectifs, les noms d'agent sur des radicaux de noms et de verbes.

Avec les suffixes on forme des noms et des adjectifs (Dérivation nominale), des verbes (Dérivation verbale), des adverbes (Dérivation adverbiale). Nous laisserons de côté provisoirement cette dernière catégorie pour nous intéresser aux deux premières, la plus grand place étant réservée à la première. Certains suffixes ne sont plus productifs (-ie, que l'on trouve dans jalousie, mairie), d'autres au contraire entrent dans la composition de néologisme (= mots nouveaux ou employés dans un sens nouveau), par exemple -age (courage, fermage, garage, mariage). Tel suffixe a un sens unique : -aie de hêtraie, chênaie, tel autre a des sens variés (-age par exemple). Nous vous renvoyons aux activités pour apprécier le phénomène.

B Activités

- Décomposer les mots suivants de façon à faire apparaître l'élément radical et le suffixe :

*drapeau, viable, montagnard, herbier, boueux, recueillement, chevalin, barrage, ferrure, prochain.

* tardif, courtoisie, sonnette, feuillu, fierté, petitesse, parisien, marseillais, strasbourgeois.

- Citer les mots dérivés des mots suivants , en indiquant à quelle catégorie ( nom, adjectif...) ils appartiennent et, pour les noms s'il s'agit de noms concrets ou abstraits :

* riche, pauvre, château, épice, parler, pâle, épouvante, épier, brûler, semer, tableau.

- Suffixe : -eur/-ateur

*- Donner dix couples de noms masculin/féminin sur le modèle danseur/danseuse .

*- même recherche sur le modèle instituteur/institutrice.

*- même recherche sur le modèle organisateur/organisatrice.

*Dans cette liste, relever en les classant les noms pour lesquels la forme féminine désigne une personne remplissant la même fonction, ceux pour lesquels elle a une autre valeur, ceux qui n'ont pas de féminin :

livreur, monteur, coiffeur, tourneur, fraiseur, cireur, farceur, disjoncteur, calculateur, barreur, batteur, montreur, carburateur, perceur, foreur.

*Donner s'il y a lieu le féminin des noms suivants :

conducteur, moniteur, serviteur, élévateur, éleveur, acteur, torpilleur, laboureur, agriculteur, naufrageur,.

* A quels masculins correspondent les formes féminines suivantes :

actrice, dominatrice, calculatrice, navigatrice, directrice, collaboratrice, spectatrice, impératrice.

A quelle catégorie grammaticale chacun appartient-il ( noms, adjectifs) ? Masculins et féminins désignent-ils la même réalité ?

- Quels noms français sont issus des noms latins qui suivent :?

* rector, dolor, amor, ardor, calor, clamor, color, piscator (piscis = poisson), defensor, terror, pavor, labor, furor, liquor, rumor.

- Avec quels mots radicaux latins cités ci-dessous ( noms ou verbes ) mettriez-vous en relation les mots français suivants :

facteur, auditeur, vulgarisateur, conducteur, collaborateur, orateur, pâtre, dompteur.

audire, domare, ducere, facere, labor, orare, pastor, vulgus.

- Etude du suffixe -ier.

Masculin -ier/féminin -ière.

Ses caractéristiques : - il est d'origine latine ( arius/arium)

- il s'ajoute en général à un radical nominal ou à celui d'un adjectif ( fermier , grossier )

- il sert à former principalement des noms de choses ( encrier ) et de personnes ( ouvrier ), quelquefois des adjectifs ( grossier, journalier)

- il se présente sous différentes formes: -yer, après une voyelle ( écuyer) -er, après ch ( archer) ou g (verger, anciennement vergier),ill, sauf exception (oreiller)

- des formes dites élargies : -dier,-tier (bijoutier)

- il a supplanté un suffixe -er, issu du latin -are ou -arem

- La forme féminine est -ière

Activités :

* chercher dans votre tête des mots formés avec -ier, les classer en noms/adjectifs, dresser des listes de mots dans lesquels -ier ait la même valeur, dire cette valeur.

* voici en vrac des mots terminés par - er ou - ier .Vous les rassemblerez dans des listes distinctes, selon le sens que vous attribuez au suffixe. (Attention! certains peuvent avoir plusieurs sens)

- noms masculins : oranger, boulanger, bananier, pétrolier, épicier, prunier, armurier, boucher, châtaignier, cerisier, brasier, fraisier, pilier, fromager .

Quels noms de cette liste sont aussi employés comme adjectifs ?

Noms féminins: bouchère, sapinière, boulangère, soupière, épicière, lingère, cuisinière, roselière, rosière, policière, lavandière, caissière.

- Qu'ont en commun, pour le sens, les suffixes suivants :

- -ien/ienne

- ais/aise

-ois/oise

Il vous faut d'abord trouver un certain nombre de mots terminés ainsi, les comparer pour dégager la valeur du suffixe.

- Voici un suffixe qui a plusieurs sens: - aire.

En vous appuyant sur vos connaissances et en vérifiant le sens des mots cités dans le dictionnaire, exprimer par un mot la valeur de ce suffixe (toutes ses valeurs sont représentées). Dire à quelle catégorie grammaticale les mots appartiennent.

antiquaire, vestiaire, moustiquaire, vendémiaire, brumaire, frimaire, reliquaire, rétiaire, lapidaire, diamantaire, vestimentaire, alimentaire, bestiaire, dispensaire.

- Qu'ont en commun les suffixes - aire, -eur (-euse), -ateur (-atrice), -ien (-ienne),-ier (-ière), -er (-ère), -iste, -eron dans les mots suivants :

antiquaire, coiffeur, aviateur, brodeuse, pharmacien, esthéticienne, boucher, boulangère, potier, laitier, organiste, fleuriste, forgeron.
Exposé Activités Gymnastique linguistique