L'amour du roi de Sparte pour les enfants :


Agésilas avait cela entre autres choses qu'il aimait tendrement ses enfants ; on raconte de lui qu'il jouait avec eux dans la maison, quand ils étaient petits, montant sur un bâton ou sur une canne comme sur un cheval ; l'un de ses amis l'ayant un jour trouvé en cette posture chez lui, il le pria de n'en rien vouloir dire jusqu'à ce que lui-même eût des petits enfants.

Plutarque, Agésilas, 25,11 (traduction J. Amyot)


Jeux et distractions des enfants