Portrait du sycophante


Pour tout dire, il est né pour le malheur de tous et il montre par sa vie qu'il est bien tel. Il y a en tout environ vingt mille Athéniens; chacun d'eux, quand il circule sur l'agora, a du moins, par Héraklès, une occupation soit publique soit privée. Mais cet individu ne fait rien [...] ; il ne s'adonne ni à un métier, ni à l'agriculture, ni à aucun autre travail; il ne s'associe à personne pour aucun acte d'humanité ou de solidarité.

Il traverse l'agora comme une vipère ou un scorpion, l'aiguillon dressé, bondissant de-ci de-là, regardant à qui il infligera un malheur, une calomnie ou un coup, qui il épouvantera pour se faire verser de l'argent. il ne fréquente dans la ville absolument aucune de ces boutiques de barbiers, ou de parfumeurs ou aucun autre lieu de travail.

Démosthène, Contre Aristogiton, 51 sqq.


Jeux et distractions des adultes dans le privé