Arrivée d'Alcibiade chez Agathon:


Sur ce, on ne tarda guère à entendre dans la cour la voix d'Alcibiade, complètement ivre et criant à tue-tête pour qu'on lui dise où était Agathon, pour réclamer qu'on le mène auprès d'Agathon.

On l'amène donc près des convives, soutenu par la joueuse de flûte ainsi que par quelques-uns de ses acolytes. Le voilà qui apparaît au seuil de la salle, ceint d'une sorte de couronne touffue de feuilles de lierre avec des violettes, et la tête surchargée d'une quantité de bandelettes.

Platon, Banquet, 212 d-e.


Jeux et distractions des adultes dans le privé