Les jeux

Les jeux sont donnés en l'honneur d'un dieu ; ce sont donc des cérémonies religieuses. Ces jeux sont en réalité des concours panhelléniques, c'est-à-dire communs à toutes les cités grecques.

On les désigne habituellement par les lieux où ils se déroulent. Les quatre fêtes panhelléniques sont :

Le déroulement de ces jeux (voir fiche Olympie ou Delphes) comportait des épreuves au stade et des courses de chevaux à l'hippodrome.

Les épreuves étaient suivies d'une remise de récompenses (couronne d'olivier ou palme), de sacrifices, d'une procession et souvent de festins offerts par les vainqueurs qui rivalisaient de splendeur par de folles prodigalités : l'exemple d'Alcibiade qui fit courir neuf attelages de chars à son nom à Olympie en 416, qui remporta plusieurs prix et offrit ensuite un repas magnifique à la foule des pèlerins, était resté célèbre (Isocrate, Sur l'attelage).


Jeux et distractions La vie dans la cité et hors de la cité Musée Vivant de l'Antiquité