En Crète


Etant coutume en Candie (=Crète) que les dames se trouvaient aux ébats publics et assistaient à voir les jeux, Ariane se trouvant à ceux-là y fut éprise de l'amour de Thésée, le voyant si beau et si adroit à la lutte.

Plutarque, vie de Thésée,19 (trad. Amyot)


Les fêtes religieuses