condamné légalement comme joueur


Le grand orateur Cicéron lance, dans la deuxième Philippique, une attaque véhémente contre Antoine, qu'il rend responsable de tous les maux qui ont accablé la République. Il lui reproche notamment d'avoir rétabli dans leurs droits civiques des criminels.

Mais Pour ne pas parler des autres, il a rétabli Licinius Denticulus condamné comme joueur et son compagnon de jeu ; comme si vraiment il ne lui était pas permis de jouer avec un condamné, mais en réalité parce qu'il voulait. au moyen de la loi se libérer de ce qu'il avait perdu au jeu [...] C'était un homme des plus pervers qui n'avait nul scrupule à jouer jusqu'en plein Forum, qui a été condamné légalement comme joueur, et celui qui l'a rétabli dans ses droits n'avoue-t-il pas de la façon la plus évidente sa passion du jeu ?

Cicéron, 2ème Philippique, 56

N.B. : jouer en plein Forum, ou danser, c'est porter atteinte à la dignité du lieu et perdre tout sens des convenances.


Jeux et distractions privés